Toute une histoire à découvrir

Les origines de ce site patrimonial remontent au XIIVème siècle. En 1366, les terres étaient administrées par Jehan de Melun, prévôt, d’où le qualificatif. C’était un château fort, dont il ne subsiste que certains fossés. Situé à moins d’une journée à cheval de Paris et bordé par la forêt de Rougeau, il offrait un bien à la campagne doté de plusieurs fermes et y organiser des parties de chasse.

Les premiers dessins connus du parc datent de 1760. Il était doté un parc à la française, un jardin-potager et de nombreux canaux. Jean-Jacques Mithon, intendant des Îles sous le Vent (Haïti et Saint-Domingue) en fait une résidence moderne pour l’époque.

Le château fort disparaît définitivement avec l’acquisition du domaine, le 25 novembre 1800 (4 Frimaire An IX), par le général Bernadotte et son épouse Désirée Clary, futurs roi et reine de Suède.

Sous le Second Empire, François Clary, neveu de Désirée, pair de France, lui donne son aspect extérieur actuel. Son architecture est typique de cette époque. En 1906, son épouse, Sidonie Talabot, finance la première école de la commune pour les filles.

De 1926 à 1933, l’industriel Alfred Elby, rénove la propriété qui s’étend sur 1 100 hectares ! Elle s’étend des rives de la Seine, à Nandy, jusqu’à la ferme de Varâtre, à Lieusaint. Avec la crise financière, elle est rachetée par le pharmacien et entrepreneur d’origine martiniquaise, Pierre Zizine, qui la cède à l’institut Gustave Roussy en 1957, pour y installer une annexe et un centre de recherche. L’institut se sépare du domaine en 1997. Il est alors propriété du département du Val-de-Marne.

Soucieuse de ne pas le céder à un promoteur immobilier, la ville de Savigny-le-Temple conclut un bail emphytéotique avec le département dès 1999. Il met en œuvre un contrat régional pour sa rénovation, l’ouvre au public en 2006 et en devient propriétaire le 11 février 2015, après avoir honoré tous ses engagements.

Dès 2000, la Ville crée une brigade équestre et l’installe dans les écuries du domaine. Les communs sont un bâtiment typique de la Brie, construit en 1860.

L’ancienne annexe de l’Institut Gustave Roussy devient une résidence médicalisée pour personnes atteintes de la maladie dite « d’Alzheimer », la résidence Solemnes.

Le Domaine labellisé

C'est un petit joyaux savignien que la Région Île-de-France met en avant. En avril, le Domaine de la Grange a en effet été labellisé "patrimoine d'intérêt régional". Il rejoint les 12 autres sites de Seine-et-Marne ayant déjà reçu le précieux label qui contribue à la notoriété des lieux et au développement de son rayonnement touristique. Ce n'est pas un hasard si le Château et son domaine, gérés par la ville, sont mis sous le feu des projecteurs. Point central de Savigny totalement ouvert aux visiteurs, il accueille toute l'année de nombreuses manifestations (Printemps des jardiniers, feu d'artifice de la Saint-Jean...). L'association Les Amis du château y organise régulièrement des expositions et des visites, notamment dans le parc qui comprend un parcours botanique remarquable et un magnifique jardin potager conservtoire qui accueille un chantier permanent d'insertion géré par l'association ADSEA-PIJE.

Devenez mécène ou partenaire

Le domaine de la Grange-la-Prévôté remercie ses partenaires financiers, tous fidèles et attentifs au suivi de ses activités. Il fait partie des dix sites sélectionnés par la CCI de Seine-et-Marne en soutien des opérations de mécénat dans le département. Plusieurs projets peuvent être soutenus, tels que le programme sur la biodiversité cultivée en Île-de-France, les grandes manifestations ou la poursuite de la rénovation du parc à l’anglaise.

Le chantier d’insertion PIJE – ADSEA77 recherche aussi directement des partenaires pour soutenir une action sociale qui fait ses preuves depuis plus de dix ans.

La Ville est aussi membre de plusieurs associations au sein desquelles elle participe activement.

Contact : 

lagrangelaprevote@savigny-le-temple.fr
Tél. 01 60 63 29 40
Fax 01 60 63 71 96