La sécurité : l’affaire de tous

La sécurité : l’affaire de tous

La sécurité publique est un droit fondamental assuré d’abord par l’État, avec la police nationale, la gendarmerie et la justice. Mais les acteurs locaux ont aussi un rôle essentiel à jouer.

Car la sécurité est bien l’affaire de tous !

Police municipale, médiateurs, animateurs-jeunesse, associations, centres sociaux, mais aussi enseignants, habitants, parents, nous sommes tous concernés par la sécurité en ville qui englobe la tranquillité publique, la prévention de la délinquance et la protection des biens et des personnes.

Sans oublier la sécurité routière qui repose principalement sur la réduction de la vitesse à Savigny. Cette action concerne tous les acteurs de terrain, comme les médiateurs ou la police municipale, et les habitants. L’an dernier, par exemple, à la suite d’un accident, des ralentisseurs ont été placé à proximité du collège Louis-Armand à la demande des élèves. Résultat : le périmètre devant l’établissement est depuis sécurisé. Ainsi, pour garantir la sécurité dans la ville, il faut s’appuyer sur le vécu et le quotidien des Savigniens pour mettre en place une politique constructive. Il faut savoir écouter les jeunes pour connaître leurs besoins, et c’est aussi comme cela que de la prévention peut se faire et qu’il est possible d’anticiper des problèmes ou conflits. Les Savigniens, justement, sont également eux-mêmes acteurs de la sécurité et des partenaires précieux.

C’est le sens du dispositif de participation citoyenne, effectif depuis 2016 à Savigny-le-Temple, au sein duquel de nombreux habitants sont investis. Ces habitants référents peuvent ainsi signaler aux autorités des méfaits dont ils ont été témoins ou des comportements qui les ont interpellés. Et ce afin de déclencher une intervention des services concernés. Le placement des quartiers du Centre-ville et des Droits de l’Homme en zone de sécurité prioritaire (ZSP) a permis de bénéficier d’une mobilisation supplémentaire des différentes forces de police du département et d’une nouvelle méthodologie de travail qui implique tous les acteurs (éducatifs, judiciaires, sociaux…).

Une collaboration étroite

L’éducatif

Les Savigniens, les parents, les écoles, les parents d’élèves ou encore les structures loisirs et jeunesse ont un rôle à jouer dans la prévention, notamment sur le harcèlement des plus jeunes, la sécurité routière…

La Prévention Générale

Elle est assurée par plusieurs structures municipales, comme les centres sociaux et le CCAS. De nombreuses associations sont aussi en appui pour assurer la prévention, rassurer et dialoguer auprès de leurs publics sur les problèmes du quotidien. Les centres sociaux ont pour fonction la mise en place d’activités collectives et de services adaptés (permanences sociales, écrivain public...), l’accompagnement de projets, et enfin l’écoute et l’accueil des habitants.

La prévention spécialisée

Créé en 1993, la Promotion et Insertion des Jeunes dans l'Emploi (PIJE), est un service d’insertion sociale de l’ADSEA 77, l’Association Départementale de la Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence (reconnue d’utilité publique), qui intervient notamment sur Savigny et vise à favoriser l’insertion sociale et professionnelle des jeunes et des adultes via, par exemple, des chantiers d’insertion (comme celui du potager du Domaine de la Grange - la Prévôté).

+ d’infos : ADSEA 28, rue Jean-Rostand à Combs-la-Ville. Tél. : 01 60 60 24 36

La médiation

  • Les médiateurs

Véritable courroie de transmission, une équipe de 11 médiateurs assure le lien entre tous les Savigniens, jeunes moins jeunes, les services publics, municipaux et locaux, le tissu associatif... Outre leur mission d’impulser le dialogue entre tous, ils interviennent dans le domaine de la prévention urbaine mais aussi de la médiation familiale. Ils assurent la sécurisation d’événements et sont également sollicités dans le cadre de conflits dans les établissements scolaires.

Depuis 2006, ils parcourent en effet chaque jour les rues de Savigny, par secteurs, pour rencontrer les habitants, jeunes et moins jeunes, les rassurer et parfois les aider à régler des conflits de voisinage. Ils s’interposent aussi en cas de rixes.

+ d’infos : permanences des médiateurs, du lundi au vendredi de 12h à 19h au 10 rue Marceline-Leloup (rez-de-chaussée). Tél. : 01 60 63 91 38 et 06 82 82 12 42

  • La Maison de la justice et du droit

Équipement public qui a ouvert ses portes à Savigny en 1998, la Maison de la justice et du droit donne accès gratuitement à des prestations juridiques et judiciaires de qualité. Lieu d’écoute et de conseils, elle peut donner des réponses rapides à la petite délinquance, et favorise la prévention, l’aide aux victimes et l’accès au droit.

+ d’infos : Maison de justice et 34, place Elisée-Reclus. Tel. : 01 64 19 10 60

  • Le délégué cohésion police-population

Si vous êtes confrontés à un problème de sécurité, un délégué cohésion police-population est également à votre disposition. Il effectue notamment des permanences, deux fois par semaine, sans rendez-vous : le mardi de 10h à 12h à l’Hôtel de ville et le jeudi de 10h à 11h30 au rez-de-chaussée du 30 place Paul Desphelipon. Sa mission principale consiste à améliorer les relations entre les Savigniens, les acteurs locaux et la police nationale. Il peut être sollicité lorsque des habitants sont confrontés à des troubles de voisinage par exemple ou encore des incivilités, des nuisances. Son accompagnement et son expérience sont précieux. La prestation qu’il assure est gratuite et anonyme. Il est à votre écoute, pour vous informer et vous conseiller.

La tranquillité publique

  • La police municipale

Composée d’une équipe d’îlotiers et d’une brigade de stationnement, la police municipale, sous l’autorité du maire, assure plusieurs missions : les patrouilles de surveillance, l’assistance lors d’accidents sur la voie publique ou de rassemblements, la constatation des infractions au code de la route (stationnement, circulation routière...), ou encore la prévention routière.

+ d’infos : police municipale 76, avenue Louise-Michel. Tél. : 01 64 41 93 75

  • Les cambriolages

Depuis plusieurs années, la ville met en place l’Opération tranquillité vacances, un dispositif de surveillance des habitations à l’occasion des départs en vacances. Pour partir en toute sérénité, les Savigniens peuvent s’inscrire auprès des polices municipale et nationale. Elles assureront des rondes en leur absence.

+ d’infos : Police municipale, 76, avenue Louise-Michel. Tél. : 01 64 41 93 75 et Police nationale, 2, place du 19 mars 1962. Tél. : 17

La sécurité

  • La police nationale

Les policiers nationaux ont pour mission la sécurité et la paix publique, consistant à veiller à l’application des lois, à assurer la protection des personnes et des biens, à prévenir les troubles à l’ordre public et à la tranquillité publique ainsi que la répression de la délinquance. Deuxième mission : la police judiciaire, sous le contrôle de l’autorité judiciaire, doit rechercher et constater les infractions pénales, rassembler les preuves, en rechercher les auteurs, les arrêter et les déférer aux autorités judiciaires compétentes. Enfin, la police nationale a pour mission le renseignement, permettant d’assurer l’information des autorités gouvernementales, de prévenir toute menace susceptible de porter atteinte à l’ordre public ou aux institutions.

  • La vidéoprotection

On dénombre 21 caméras à Savigny et de nouvelles sont prévues dans plusieurs quartiers cette année.

randomness