Une rentrée en toute prudence

La ville a préparé la rentrée 2020 sur le modèle des années précédentes, avec un retour à la normale des services municipaux (périscolaire, restauration scolaire et accueil du mercredi). Les 11 groupes scolaires sont prêts à accueillir les enfants dans de bonnes conditions, pour un retour à l’école et au quotidien sans trop de changements.

Parmi les nouveautés de la rentrée, de nombreux enseignants ont rejoint, pour l’année 2020-2021, les écoles de la ville : pas moins de 15 nouvelles arrivées sont prévues pour la rentrée ! Ils rejoignent ainsi les équipes pédagogiques déjà en place, et prendront en charge les 3 882 élèves de la ville, maternelles et élémentaires.

Côté encadrement, les agents municipaux, en lien avec les équipes pédagogiques, font le nécessaire pour garantir la santé des élèves et des personnels. Le respect des règles sanitaires essentielles sera assuré : gestes barrière, hygiène des mains, port du masque pour les adultes et les élèves de plus de 11 ans lorsque les règles de distanciation ne peuvent être respectées dans les espaces clos. Les agents assureront le nettoyage et l’aération des locaux, la mise à disposition de savon et d’essuie-main dans les sanitaires.

Coup de neuf

Pendant l’été, de menus travaux d’entretien ont été menés sur l’ensemble des groupes scolaires, et les locaux ont été révisés pendant les deux mois des vacances d'été : plomberie, dépannage, peinture, éclairage. Au groupe scolaire Pierre-Brossolette, les lattes du faux plafond extérieur du sas de l’accueil de loisirs ont par exemple été remplacées. Dans les sanitaires de l'école élémentaire, des travaux sur la faïence, les faux-plafonds et de la peinture ont été réalisés. A l’école des Ormes, une réhabilitation est prévue : isolation thermique, remplacement des vitrages sont notamment au programme des travaux (voir encadré plus loin).

Poursuivre la lutte contre le décrochage scolaire

Le virus Covid-19 étant toujours présent sur le territoire, l’Éducation nationale se prépare à une évolution éventuelle du contexte épidémique : dans l'hypothèse où la situation sanitaire exigerait des mesures plus strictes, un plan de continuité pédagogique sera mis en place pour assurer l'enseignement à distance.

Pour accompagner les équipes placées dans cette situation, le ministère a élaboré un plan comprenant, outre le protocole sanitaire, le rappel des principales actions à conduire, des conseils et bonnes pratiques sur l'organisation du service et l'équipement numérique, les modalités d'activation des classes virtuelles du Cned et du dispositif Ma classe à la maison, et une sélection de ressources pédagogiques numériques à disposition des professeurs et des familles.

Pendant les vacances d’été, la ville a souhaité prévenir les risques de décrochage et pailler à la longue période sans école qu’a été le confinement. Ainsi, le programme « Cahiers de vacances », mis en place avec l’agglomération Grand Paris Sud, de même que l’opération « Vacances apprenantes » qui s’est poursuivie tout l’été, ont été bien suivies par les familles de la ville. Plusieurs enfants ont pu bénéficier d’un été d’apprentissages et de découvertes, mais aussi du retour à la vie en collectivité. De quoi reprendre l’école sans trop de bouleversements !

 

randomness