Les missions du Cérès

Différentes variétés de haricots

Dans la mythologie, Cérès est la déesse romaine de l’agriculture, des moissons et de la fertilité. Elle est assimilée à la déesse grecque Déméter. Lors de la réhabilitation du domaine, la Ville s’est appuyée sur ce nom pour imaginer un Centre d’Etudes et de Recherche sur l’Environnement de Savigny-le-Temple avec pour base le potager du domaine et l’ancien pavillon des médecins de l’Institut Gustave Roussy, rénové en 2014 et nommé le CERES . A partir de ce lieu et du verger conservatoire du Coulevrain, la ville développe depuis 2019 un programme complet d’agriculture urbaine.

 

En faveur de la biodiversité cultivée de la région

Dès la rénovation du potager du domaine, en 2005, la Ville a soutenu le projet de préserver et mettre en valeur le patrimoine génétique régional. Des programmes existaient dans d’autres régions, mais pas en Île-de-France, pourtant berceau de très nombreuses variétés de plantes cultivées. Au fil du temps de nombreux partenaires se sont agrégés à cette idée, de plus en plus partagée.

L’enjeu est de créer des actions de recensement, de conservation, d’identification et de mise en valeur pour raccorder la population francilienne avec son patrimoine horticole exceptionnel et pourtant en voie de disparition.

Le programme régional s’est notamment concrétisé par :

  • La création d’un conservatoire de graines de variétés légumières en relation avec les centres de ressources biologiques nationaux et d’autres lieux de conservation. Des échanges sont effectués et plusieurs variétés sont à présent sauvegardées. Certaines sont aussi remises en production. Le programme a ainsi participé à la reconnaissance des variétés locales.
  • L’organisation d’expositions et de journées techniques : « Les ressources génétiques d’Île-de-France », 2008, « du Fayot au Mangetout », 2010,  « Qu’est-ce qu’une variété ancienne et locale ? », 2012, Les Céréales, 2013 – cf. encadrés.
  • La création d’une base de données des ressources génétiques d’Île-de-France, unique dans sa conception cf. onglet « les plantes cultivées d’Île-de-France »

Un support pour l’agriculture urbaine en Île-de-France

L’histoire des plantes cultivées de l’Île-de-France est étroitement liée aux méthodes, aux outils et au savoir-faire qui ont permis leur sélection et leur développement. Elles avaient presque disparu des étals des marchés jusqu’à ce que les citoyens recherchent à nouveau le goût et un lien plus étroit avec leur territoire à travers son patrimoine horticole : quoi de plus normal que de commencer par connaître les variétés régionales quand on veut consommer local ?

De plus, les variétés anciennes étaient adaptées à des méthodes de cultures qui reviennent au goût du jour à la faveur du développement de l’agriculture urbaine. Elles sont notamment recherchées pour des petites surfaces maraîchères et fruitières, ainsi que par des jardiniers amateurs.

Il est en effet séduisant d’associer un mode de vie plus naturel à des variétés créées pour un territoire particulier et sur un sol adapté à leur culture. Etudier leur adaptation au changement climatique par rapport aux variétés moderne est un axe de recherche qui intéresse aujourd’hui les agriculteurs. Les variétés anciennes peuvent être comparées aux variétés modernes pour savoir lesquelles sont les plus adaptées aux conditions actuelles et aux modes de culture biologiques, tout en utilisant dans les deux cas un matériel performant.

Repères: 

Au service du jardinage de proximité

Le Cérès appuie aussi les initiatives des Savigniens et d’habitants d’autres communes de proximité : jardins partagés, « incroyables comestibles », amap, vergers urbains, apiculture, sont des actions qu’il encourage et accompagne. Il est également consulté pour la préservation de vergers ou de potagers dans la région. Il est ouvert à toutes les personnes qui veulent partager cette démarche.

 

Contact : 

Gilles Debarle

Chargé de mission auprès de la Direction générale des services

Montage de projets et recherche de financements
01 64 10 19 38 - 06 32 13 65 23

g.debarle@savigny-le-temple.fr