L'application de la réforme à Savigny-le-Temple

A Savigny-le-Temple, nous pensons que la  mise en place d’une nouvelle organisation des rythmes scolaires nécessite et mérite une concertation de qualité, associant toutes les composantes de la communauté éducative afin de créer les conditions d’un large consensus.

Outre les aspects financiers, générant une dépense supplémentaire directe sur les finances de la commune et notamment sur les frais de personnel, les conséquences organisationnelles pour les services et d’une manière globale pour la vie locale dans sa grande diversité sont nombreuses et importantes, et il est indispensable d’en appréhender tous les effets.

Pour autant la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires constitue un levier qui permet de porter une réelle ambition de réussite éducative pour tous.

En ce sens, la volonté de la municipalité est de prolonger le service public d’éducation jusqu’à 16h30 pour tous les élèves du 1er degré en leur offrant des parcours éducatifs, dans lesquels les pratiques de garderie n’auront pas leur place. 

Avec cette haute ambition éducative pour les 4 559 élèves répartis dans les 11 groupes scolaires de Savigny-le-Temple, la commune est pleinement engagée dans cette réflexion exigeante afin de prendre la mesure de toutes les responsabilités nouvelles que cette réforme confère aux collectivités locales, et ce d’autant plus que ce temps d’activités périscolaires relève de l’initiative communale.

Pour toutes ces raisons, après avoir consulté les différentes instances municipales, mais également les enseignants et les représentants des parents d’élèves, l’application de la réforme des rythmes scolaires avait été reportée à la rentrée 2014.