Communiqué de presse : rentrée scolaire

Rentrée scolaire : du besoin d’éducation à des fermetures de classes, l’impossible équation

Savigny-le-Temple, ville de 30 000 habitants, et une population péri-urbaine à 38 kms de Paris.

Une ville où existent 2 quartiers politique de la ville, une ville qui scolarise plus de 4 000 enfants, une ville qui a répondu présente pour assurer le suivi scolaire pendant la période de confinement. Pourtant, une ville qui n’est pas respectée par l’État. 

Plusieurs fermetures de classes auront lieu à Savigny-le-Temple, dont 2 en quartiers politique de la ville à l’école Marc-Bloch et à l’école Pierre-Brossolette. Une nouvelle fois, la politique de l’éducation nationale ne respecte pas nos enfants.  

Dans un courrier adressé à l’éducation nationale, Madame le Maire Marie-Line Pichery avait demandé d’apporter une attention particulière sur certaines écoles – elle a reçu une réponse circulaire. 

Dans un second courrier suite au confinement et aux effets constatés en matière de décrochage scolaire, Madame le Maire avait demandé un gel de la carte scolaire. 

Elle n’a reçu aucune réponse. 

La semaine dernière, la sentence est tombée – on ne respecte pas nos enfants – on ne tient pas compte de la période post-Covid. Mieux, on ampute la rentrée scolaire 2020 en ne permettant pas à certains petits Savigniens de combler les lacunes liées au confinement. C’est une politique budgétaire qui ne prend pas en compte la réalité de la crise sanitaire et qui renie l’inclusion Républicaine. 

La ville, qui s’est engagée pendant cette période estivale à lutter contre le décrochage scolaire, a mis en place et favorisé plusieurs dispositifs :

Vacances apprenantes : un dispositif pour ne pas perdre pied

https://www.savigny-le-temple.fr/content/vacances-apprenantes-pour-ne-pas-perdre-pied

Lutte contre l’illectronisme et accompagnement au numérique

https://www.savigny-le-temple.fr/node/7706

Le Village été n’oublie pas les apprentissages

https://www.savigny-le-temple.fr/village-ete-2020

randomness