La charte régionale de la biodiversité

La charte a pour but de protéger autant que développer cette diversité au travers d'actions écologiques, sociales ou pédagogiques.

L'enjeu est de garantir de façon pérenne cette biodiversité, animale comme végétale, qu'elle soit la plus banale ou la plus riche. Lancée par le Conseil régional en septembre 2003, la politique en faveur de la biodiversité a été reprise au niveau local par plusieurs municipalités dans les mois qui ont suivi.

Le 30 janvier 2004, le conseil municipal de Savigny-le-Temple, inscrivait la commune dans cette démarche de préservation de la biodiversité.

Une logique d'action

À l'heure où la ville a quasiment terminé son évolution démographique, cette prise en compte de la biodiversité est un nouveau moteur pour le développement de la commune.

La sensibilisation des citoyens sur les équilibres écologiques et le respect environnemental est le pendant de ces efforts administratifs.

Quelques exemples d'actions entreprises dans les différentes directions de la municipalité :

  • Création de nouvelles liaisons douces, aménagements divers pour les randonneurs
  • Suppression de l'usage des produits phytosanitaires
  • Formation des agents municipaux à des pratiques professionnelles respecteuses de l'environnement
  • Classement de parcelles en zone agricole
  • Sécurisation des forêts, débardage des bois par la brigade équestre
  • Développement de projets de découverte de la vie animale et du jardinage
  • Développement de programmes de découverte de la nature et des parrainages avec les jardins familiaux
  • Animations, rencontres, débats et réalisations multiples, comme la mise en place de nichoirs, l'extension du verger à l'Ecomusée, l'ouverture du domaine de la Grange - la Prévôté au public