Arrêté anti-pesticides : ouverture des discussions avec les agriculteurs

Ce matin vers 7h30 un convoi de tracteurs venant de tout le département du 77 et au-delà, a convergé vers Savigny-le-Temple pour stationner devant l’hôtel de ville avec pour objectif de déverser plusieurs tonnes de fumier et détritus sur son parvis.

Un important dispositif de police était déployé aux alentours.

Mme le Maire accompagnée de Cathy Bissonnier, conseillère départementale,  Fabrice Subirada et Florent Heitz, habitants du hameau de Noisement, sont allés à leur rencontre pour entamer le dialogue.

Une délégation de 6 agriculteurs, présidée par M. Cyrille Milard, Président de la FDSEA 77 et Mme Laurence Fournier, Secrétaire générale, a été ensuite reçue pendant plus d’1h30 en mairie.

Si nous pouvons nous satisfaire de l’ouverture d’un dialogue, il convient de préciser que la discussion a été par moments difficile car, malgré un enjeu commun concernant la santé des habitants et des agriculteurs,

les  visions sont divergentes en raison d’un système agricole mondialisé impitoyable.

Les élus ont ressenti  aux cours des échanges un réel risque de troubles à l’ordre public et de dégradations possibles.

Ensuite, à l’issue de cet entretien, Madame le Maire, accompagnée du président de la FDSEA 77, s’est présentée face à tous les agriculteurs sur le parvis de la mairie pour leur rendre compte de l’état des négociations en cours qui continueront lors d’une rencontre vendredi prochain, dans une période de moratoire qui s’ouvre afin de garantir des échanges constructifs et apaisés.

Mme le Maire tient à réaffirmer la détermination de la municipalité, exposée dans l’arrêté municipal contesté par les agriculteurs, de développer un approvisionnement bio et local pour la restauration collective de nos enfants à Savigny-le-Temple car des terres non cultivées pourraient répondre aux besoins (sans oublier bien sur les enjeux concernant la SNCF, la protection de la nappe phréatique de Champigny et de nos deux cours d’eau, les rus de Balory et de Savigny).

C’est le sens des discussions qui s’ouvrent avec les agriculteurs, les riverains et les associations environnementales qui le souhaiteront.

Juste après cet échange, alors que les agriculteurs quittaient la ville, Mme le Maire a reçu par mail vers midi, un courrier officiel de la Préfecture précisant que la Préfète de Seine Marne, avait formé un déféré auprès du Tribunal administratif de Melun, assorti d’une demande de suspension de l’arrêté municipal pris le 9 septembre dernier interdisant l’utilisation des produits phytosanitaires, dont le glyphosate, sur le territoire communal.

Lire l'article "Signature d’un arrêté anti pesticides"

randomness