Stop aux nuisances deux roues !

rodéo sauvage

Mobilisons-nous pour lutter contre les atteintes à la tranquillité et à la sécurité générées par les rodéos sauvages en deux roues ! Vous êtes témoin d'une situation dangereuse, remplissez le formulaire "Stop aux nuisances deux roues".

Le phénomène est en hausse partout en France et encore plus quand le beau temps est au rendez-vous… À moto, minimoto, en quad ou en scooter, de plus en plus d'inconscients "s'amusent" à rouler en dépit de toute règle de prudence, à improviser des concours de vitesse ou de roues arrières, le tout dans un boucan infernal et parfois sur des chemins piétonniers. Témoins de ces agissements, les habitants se posent souvent la même question : "Mais que fait la police ?"

De fait, la marge de manœuvre des policiers est très étroite dans ces situations. Les motos sont bien plus mobiles que leurs véhicules, sans compter que le risque d'accident en cas de course-poursuite est forcément multiplié. Les interpellations des contrevenants se font ainsi le plus souvent après observations et enquêtes, là où sont entreposés les motos et/ou les engins illicites. La vidéosurveillance, les témoignages des habitants et les observations des allées et venues donnent à ce jour les meilleurs résultats. Dangereux pour soi et pour les autres, les rodéos à moto peuvent coûter cher aux contrevenants. Au-delà des infractions à la sécurité routière (homologations des engins, respect des règles de conduite…) punies par des amendes ou des saisies, les conducteurs inconscients peuvent également être poursuivis pénalement pour mise en danger de la vie d'autrui ou même violence avec arme par destination.

C'est pourquoi, après concertation avec tous les acteurs de la sécurité, la ville de Savigny-le-Temple met en place ce formulaire "Stop aux nuisances deux roues". Celui-ci permettra de recueillir un maximum d'informations concernant les auteurs de ces nuisances afin de mettre en place des mesures préventives (comme des séances de sensibilisation aux dangers) ou répressives (verbalisation). Une fois rempli, le formulaire est à remettre directement au commissariat de Savigny-le-Temple (Place du 19 mars 1962) ou à celui de Moissy-Cramayel (855 avenue Jean Jaurès).