Savigny, ville jumelée

C'est dans les années 1982 à 1984 qu'est née l'idée, au sein de la municipalité de Savigny-le-Temple, de jumeler la ville avec des communes étrangères. Le but : s'ouvrir à l'international et accompagner la mondialisation avec une réelle solidarité entre les peuples.

La coopération entre ville est une relation basée sur le partenariat, la réciprocité et la durée, autour de projets acceptés par les partenaires permettant le développement d'un monde plus juste et tolérant. Elle vise en particulier :

  • au renforcement des capacités institutionnelles locales,
  • au développement de la démocratie locale et de la participation citoyenne,
  • à la participation des femmes aux décisions locales,
  • à la place des droits de l'homme dans les villes,
  • à la promotion de la paix par la diplomatie des villes,
  • à l’avènement de villes durables.

 

À la faveur de liens historiques, de relations personnelles, les trois premiers jumelages se sont concrétisés le 22 juin 1986 :

  • Avec Tyresö en Suède confirmé le 11 septembre 1993
  • Avec Iznalloz en Espagne confirmé le 18 août 1987 et le 26 juin 2016, puis compte tenu de l’autonomisation des 3 villages, de nouveaux pactes d’amitié avec Dehesas Viejas le 26 juin 2016 et Domingo Pérez le 6 octobre 2016
  • Avec Boutilimit en Mauritanie, confirmé le 21 août 1992

 

Deux jumelages se sont ajoutés ultérieurement :

  • Avec Comarnic, officialisé en Roumanie le 23 avril 1993 et confirmé le 22 juin 1996 à Savigny-le-Temple.
  • Avec N’Djili en République démocratique du Congo le 26 juin 2016 à Savigny-le-Temple

L’ensemble des accords de partenariats ont été renouvelés en 2016, lors des 30 ans des jumelages, dans une démarche de développement durable. 

Très attachée à la poursuite de ses jumelages et au bon aboutissement des projets, la ville de Savigny-le-Temple s'est dotée d'une chargée de mission relations internationales.

Par convention, la ville a confié la mise en œuvre des actions de jumelage à l’association «Savigny-sans-Frontières», comité de jumelage qui regroupe les personnes souhaitant  s’ouvrir à d’autres cultures, rencontrer les habitants de ses villes jumelles, les recevoir ici ou se rendre chez eux.

 

 

L’association organise les rencontres, propose des activités pour faire connaître les villes jumelles (participation aux animations culturelles, expositions…), suscite de nouveaux échanges entre professionnels (éducation, santé, musées, développement durable…) et associations (randonnée, danse, chant choral, football féminin,…), répond aux sollicitations des habitants de Savigny-le-Temple comme de nos villes jumelles (pompiers en Mauritanie et en Suède, tournoi d’échecs, ...).

Le conseil d’administration est composé d’habitants, d’associations et de conseillers municipaux.

 

Les rencontres « multi-partenaires » se sont multipliées depuis quelques années : 

  • échanges entre pompiers français, suédois et mauritaniens pour des formations réciproques, en particulier sur des interventions en milieux périlleux, et un appui en matériel aux pompiers mauritaniens, à Boutilimit en 2012, 2013, 2014 et 2015.
  • rencontres annuelles entre danseurs suédois, français, roumains et lettons depuis 2011, dans l’une ou l’autre commune, se terminant chaque fois avec un spectacle commun
  • Festival des chorales en 2016 à Savigny-le-Temple, en 2017 en Andalousie, projeté en 2019 à Comarnic. Le festival du 25 novembre 2018 à Savigny-le-Temple rassemblera 8 chœurs savigniens et des choristes de Tyresö, Comarnic et Domingo Perez. Le chœur « le Palmier » de N’Djili devrait être présent via une vidéo, faute d’avoir obtenu des visas.
  • Présentation au Printemps des jardiniers d’avril 2016 de l’apiculture dans nos villes jumelles, en présence d’un apiculteur de Suède, de Roumanie et de Mauritanie qui ont dialogué avec les apiculteurs sénartais chez lesquels ils étaient logés.

Certaines de ces rencontres répondent à des demandes de partenaires :

  • un tournoi d’échecs demandé par Tyresö depuis de nombreuses années et co-organisé les 14 et 15 avril 2018 avec le club d’échecs de Savigny-le-Temple. Près de 40 joueurs de Tyresö, Comarnic, Iznalloz et Savigny-le-Temple y ont été accueillis, en présence de « maîtres » de renommée internationale. Comarnic envisage de l’organiser à son tour en 2019.
  • tournoi de football féminin à Savigny-le-Temple en 2016, espéré depuis de longues années par Tyresö dont l’équipe est d’un haut niveau, avec des équipes de Tyresö, Dehesas Viejas et Vaux-le-Pénil. Un nouveau tournoi a été organisé en Suède en avril 2018. 

 

randomness