Nouvelle fresque du Wall street Art Grand Paris Sud

Nouvelle fresque du Wall street Art Grand Paris Sud

L’édition 2019 du festival Wall Street Art Grand Paris Sud a débuté lundi 24 juin, avec l’artiste australien James Reka qui a redonné des couleurs aux murs de la médiathèque des Cités-Unies.

Pour l’occasion, les habitants du quartier ont eu leur mot à dire : ce sont eux qui ont choisi le motif, entre deux fresques différentes.

C’est la 3e fresque que le festival réalise à Savigny, cette fois-ci sur les murs arrière de la médiathèque des Cités-Unies. L’artiste australien James Reka, dont l’univers créatif se veut coloré et figuratif, a réalisé son oeuvre aux tons bleutés et chaleureux du 24 au 28 juin. Avec 212 voix contre 180, la proposition n°1 a été plébiscitée par les votants !

Basé à Berlin, James Reka est un jeune artiste australien contemporain dont le travail puise ses origines dans les ruelles et les tunnels du métro de Melbourne, où il a passé plus d’une décennie à affiner son style, fait de couleurs vives, de formes structurées et en mouvement. Plus récemment, Reka a développé une tendance à travailler avec des objets trouvés, le plus souvent aux abords des lignes de train ou en explorant des entrepôts abandonnés. Ses personnages ornent les murs de villes du monde entier, du Japon à Milan, en passant par Paris, New-York, Montréal, Londres ou encore Berlin. Il est l’un des artistes de rue les plus respectés en Australie. La fresque intitulée Mother Nature a été inaugurée jeudi 27 juin, en présence de l’artiste. Le festival Wall Street Art Grand Paris Sud, qui met à l’honneur des œuvres monumentales faites par des artistes internationaux, se poursuit cet été. Piloté par l’Agglo, il prévoit aussi des réalisations à Evry-Courcouronnes, Lieusaint et Moissy- Cramayel.

Lire l'article "James Reka - Ses personnages investissent Savigny-le-Temple".

 

   

   

   

   

randomness